Méthode Gesret : étude en milieu hospitalier

Expérimentation de la méthode "Gesret"
et étude statistique des résultats
Réalisée en milieu hospitalier sous le contrôle du Dr. JL HALLOY
Chef de Service au CHR de WARQUIGNIES (Belgique)

Attestation du Dr. Halloy
Cliquer dessus pour agrandir

Par : Mario.Musolino
Ostéopathe D.O (thèse sur l'asthme avec félicitations du jury)
Méthode Gesret
Traitement Asthme,Eczéma,Psoriasis,Allergie
mariomusolino@skynet.be

RESULTATS détaillés                       CONCLUSIONS (accès direct)

PREMIERE PARTIE : à court terme

1.Récolte des données.

Sujets

VEMS avt MANIP(Série1)
en Litres/seconde

VEMS après MANIP(Série2)
en Litres/seconde

Amélioration
V 1,99 2,46 0.47
B 3,35 3,85 0.50
R 4,88 5,37 0.49
L 2,83 3,01 0.18
B 3,01 3,31 0.30
G 2,70 2,76 0.06
M 2,44 3,42 0.98
I 2,65 3,62 0.97
M 1,97 2,22 0.25
D 1,94 2,06 0.12
M 3,49 4,40 0.91
N=11      

Sujets

CV avt MANIP(Série1)
en Litres

CV ap MANIP(Série2)
en Litres

Amélioration
en Litres
V 2,38  2,60 0.22
B 3,85

4,42

0.57
R 5,64 5,81 0.17
L 3,71 3,99 0.28
B 3,63 3,71 0.08
G 3,09 3,09 0.00
M 3,66 4,21 0.55
I 3,47 3,81 0.34
M 2,56 2,85 0.29
D

2,60

2,66 0.06
M 3,97 4,96 0.99
N = 11      

Sujets

VEMS/CVF avtMANIP(Série1)
en %

VEMS/CVF apMANIP(Série2)
en %
Amélioration
en %
V 83,35 94,41 11.06
B 86,89 87,19 0.30
R 86,51 92,36 5.85
L 76,31 75,53 -
B 82,95 89,32 5.37
G 87,1 89,4 2.30
M 66,8 81,4 14.60
I 76,4 78,0 1.60
M 77,1 77,8 0.70
D 74,5 77,3 2.80
M 88,0 92,0 4.00
N = 11      

Sujets DP avt MANIP
en L/s
DP ap MANIP
en L/s
Amélioration
en L/s
  Série1 Série2  
V 3,5 4,75 1.25
B 7,87 8,69 0.82
R 8,97 9,4 0.43
L 3,68 5,54 1.86
B 6,29 7,38 1.09
G 4,95 6,66 1.71
M 5,04 7,63 2.59
I 4,29 4,82 0.53
M 4,81 5,14 0.33
D 6,11 6,69 0.58
M 6,79 9,37 2.58
N = 11      

2.Résultats Statistiques

VEMS AVT ET AP. MANIP.

XLSTAT version 5.1 v2 - Comparaison de 2 échantillons appariés - le 19/06/02 à 18:45:34
Echantillon 1 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil1 / plage = $A$2:$A$11 / 10 lignes et 1 colonne
XLSTAT version 5.1 v2 - Comparaison de 2 échantillons appariés - le 19/06/02 à 18:45:34
Echantillon 1 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil1 / plage = $A$2:$A$11 / 10 lignes et 1 colonne
Echantillon 2 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil1 / plage = $B$2:$B$11 / 10 lignes et 1 colonne 

Test de Wilcoxon signé / test bilatéral :
Dans le cas des petits effectifs (<25), vous pouvez consulter une table publiée dans :
Siegel (S.), 1956. Nonparametrics statistics for the behavioural sciences. McGraw-Hill Kogakusha, Tokyo, 312 p.
La table des valeurs critiques du T de Wilcoxon est donnée p. 254
Valeur observée du T de Wilcoxon : 0,000
Espérance du T de Wilcoxon : 27,500
Variance du T de Wilcoxon : 96,250
Le T de Wilcoxon est centré réduit et testé par rapport à la loi normale
Valeur observée de la statistique centrée réduite z : -2,803
P-value associée : 0,003
Le test étant bilatéral, la p-value est comparée au seuil de signification : alpha/2= 0,025
Valeur critique de la statistique centrée réduite z : 1,960 

Conclusion :
Au seuil de signification total alpha= 0,050 on peut rejeter l’hypothèse nulle d’absence de différence entre échantillons
Autrement dit, la différence entre échantillons est significative

Test du signe / test bilatéral :
Valeur observée du nombre de différences positives : 10,000
P-value associée : 9,77E-04
Le test étant bilatéral, la p-value est comparée au seuil de signification : alpha/2= 0,025
Seuil de signification  total: alpha= 0,050

Conclusion :
Au seuil de signification total alpha= 0,050 on peut rejeter l’hypothèse nulle d’absence de différence entre échantillons
Autrement dit, la différence entre échantillons est significative

CV AVT ET AP MANIP.
XLSTAT version 5.1 v2 - Comparaison de 2 échantillons appariés - le 19/06/02 à 19:04:15
Echantillon 1 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil2 / plage = $A$2:$A$11 / 10 lignes et 1 colonne
Echantillon 2 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil2 / plage = $B$2:$B$11 / 10 lignes et 1 colonne

Test de Wilcoxon signé / test bilatéral 
Remarque : l'espérance et la variance du T de Wilcoxon ont été calculées en tenant compte des différences nulles
Dans le cas des petits effectifs (<25), vous pouvez consulter une table publiée dans :
Siegel (S.), 1956. Nonparametrics statistics for the behavioural sciences. McGraw-Hill Kogakusha, Tokyo, 312 p.
La table des valeurs critiques du T de Wilcoxon est donnée p. 254
Valeur observée du T de Wilcoxon : 0,000
Espérance du T de Wilcoxon : 27,000
Variance du T de Wilcoxon : 96,000
Le T de Wilcoxon est centré réduit et testé par rapport à la loi normale
Valeur observée de la statistique centrée réduite z : -2,756
P-value associée : 0,003
Le test étant bilatéral, la p-value est comparée au seuil de signification : alpha/2= 0,025
Valeur critique de la statistique centrée réduite z : 1,960

Conclusion :
Au seuil de signification total alpha= 0,050 on peut rejeter l'hypothèse nulle d'absence de différence entre échantillons
Autrement dit, la différence entre échantillons est significative

Test du signe / test bilatéral :
Valeur observée du nombre de différences positives : 9,000
P-value associée : 0,002
Le test étant bilatéral, la p-value est comparée au seuil de signification : alpha/2= 0,025
Seuil de signification  total: alpha= 0,050

Conclusion :
Au seuil de signification total alpha= 0,050 on peut rejeter l'hypothèse nulle d'absence de différence entre échantillons
Autrement dit, la différence entre échantillons est significative

VEMS/CVF AVT ET AP MANIP.
Echantillon 1 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil3 / plage = $A$2:$A$11 / 10 lignes et 1 colonne
Echantillon 2 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil3 / plage = $B$2:$B$11 / 10 lignes et 1 colonne

Test de Wilcoxon signé / test bilatéral :
Dans le cas des petits effectifs (<25), vous pouvez consulter une table publiée dans :
Siegel (S.), 1956. Nonparametrics statistics for the behavioural sciences. McGraw-Hill Kogakusha, Tokyo, 312 p.
La table des valeurs critiques du T de Wilcoxon est donnée p. 254
Valeur observée du T de Wilcoxon : 3,000
Espérance du T de Wilcoxon : 27,500
Variance du T de Wilcoxon : 96,250
Le T de Wilcoxon est centré réduit et testé par rapport à la loi normale
Valeur observée de la statistique centrée réduite z : -2,497
P-value associée : 0,006
Le test étant bilatéral, la p-value est comparée au seuil de signification : alpha/2= 0,025
Valeur critique de la statistique centrée réduite z : 1,960

Conclusion :
Au seuil de signification total alpha= 0,050 on peut rejeter l'hypothèse nulle d'absence de différence entre échantillons
Autrement dit, la différence entre échantillons est significative

Test du signe / test bilatéral :
Valeur observée du nombre de différences positives : 9,000
P-value associée : 0,011
Le test étant bilatéral, la p-value est comparée au seuil de signification : alpha/2= 0,025
Seuil de signification  total: alpha= 0,050

Conclusion :
Au seuil de signification total alpha= 0,050 on peut rejeter l'hypothèse nulle d'absence de différence entre échantillons
Autrement dit, la différence entre échantillons est significative

DP AVT ET AP MANIP.
Echantillon 1 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil3 / plage = $A$2:$A$11 / 10 lignes et 1 colonne
Echantillon 2 : classeur = Classeur1 / feuille = Feuil3 / plage = $B$2:$B$11 / 10 lignes et 1 colonne

Test de Wilcoxon signé / test bilatéral :
Dans le cas des petits effectifs (<25), vous pouvez consulter une table publiée dans :
Siegel (S.), 1956. Nonparametrics statistics for the behavioural sciences. McGraw-Hill Kogakusha, Tokyo, 312 p.
La table des valeurs critiques du T de Wilcoxon est donnée p. 254
Valeur observée du T de Wilcoxon : 3,000
Espérance du T de Wilcoxon : 27,500
Variance du T de Wilcoxon : 96,250
Le T de Wilcoxon est centré réduit et testé par rapport à la loi normale
Valeur observée de la statistique centrée réduite z : -2,497
P-value associée : 0,006
Le test étant bilatéral, la p-value est comparée au seuil de signification : alpha/2= 0,025
Valeur critique de la statistique centrée réduite z : 1,960

Conclusion :
Au seuil de signification total alpha= 0,050 on peut rejeter l'hypothèse nulle d'absence de différence entre échantillons
Autrement dit, la différence entre échantillons est significative

Test du signe / test bilatéral :
Valeur observée du nombre de différences positives : 9,000
P-value associée : 0,011
Le test étant bilatéral, la p-value est comparée au seuil de signification : alpha/2= 0,025
Seuil de signification  total: alpha= 0,050

Conclusion :
Au seuil de signification total alpha= 0,050 on peut rejeter l'hypothèse nulle d'absence de différence entre échantillons
Autrement dit, la différence entre échantillons est significative

3.Conclusions première partie.

Le calcul statistique fut réalisé grâce à un programme informatique « XLSTAT, Version 5.15.V2 ».
En plus du WILCOXON signé qui nous donne une information sur la direction des différences entre paires, nous avons utilisé « le test du signe » qui est un test plus puissant, car il donne plus de poids à une paire qui montre une large différence entre les deux conditions qu’à une paire ayant une faible différence.
Pour toutes les variables étudiées, le WILCOXON(signé et test du signe) nous donne une différence statistiquement significative.
Nous pouvons donc conclure : que pour l’hypothèse envisagée(c-à-d, à court terme), l’emploi de nos manoeuvres est statistiquement justifiables.

DEUXIEME PARTIE : à long terme

Qu’en est-il de l’efficacité de ces techniques à long terme ?

En rapport avec le questionnaire :
Nous avons estimé positive l’efficacité des manœuvres à partir d’un score 
> ou = à 3.
Nous avons estimé négative l’efficacité des manœuvres à partir d’un score
< à 3.

1.Récolte des données.

11 questionnaires remplis, nous envisagerons la page de suivi du traitement à court terme et à long terme.
Côte de 1 à 5
1=pas de résultat
2=légèrement mieux
3=mieux
4=beaucoup mieux
5=parfait
NB :S.O = sans objet

1.1 DYSPNEE.

Dyspnée avt trait.

Après traitement

Long terme(6 mois)

1.Fréquente en crise

4

4

2.Jamais

1

1

3.Fréquente

5

5

4.Fréquente

2

4

5.Continuelle

3

3

6.Fréquente

3

4

7.Fréquente

3

3

8.Fréquente

3

5

9.Continuelle

4

4

10.Fréquente

4

4

1.2 ESSOUFLEMENT.

Essoufflement avt trait.

Après traitement

Long terme(6mois)

1.Fréquemment

3

3

2.Continuellement

3

4

3.Fréquemment

5

5

4.Fréquemment

4

4

5.Fréquemment

4

4

6.Continuellement

4

4

7.Continuellement

3

4

8.Fréquemment

4

4

9.Continuellement

5

5

10.Fréquemment

4

4

1.3 Expectorations.

Expectorat°avt trait.

Après traitement.

Long terme(6 mois)

1.Rarement

5

5

2.Jamais

5

5

3.Fréquemment

5

5

4.Jamais

1

1

5.Fréquemment.

5

5

6.Jamais

1

1

7.Rarement

5

5

8.Fréquemment.

4

4

9.Fréquemment.

5

5

10.Jamais

1

1

1.4 Toux.

Toux avt trait.

Après traitement.

Long terme(6 mois)

1.Rarement

5

5

2.Jamais

1

1

3.Continuellement

5

5

3.Jamais

5

5

5.Fréquemment.

5

5

6.Jamais

1

1

7.Rarement

5

5

8.Fréquemment

5

5

9.Fréquemment

5

5

10.Jamais

1

1

1.5 Nez bouché.

Nez bouché avt trait.

Après traitement

Long terme(6mois)

1.Rarement

5

5

2.Fréquemment.

4

4

3.Jamais

5

5

4.Fréquemment.

5

5

5.Fréquemment.

4

4

6.Continuellement

4

4

7.Fréquemment.

5

5

8.Fréquemment.

5

5

9.Fréquemment.

5

5

10.Jamais

1

1

1.6 Intensité des crises.

Intensité des crises avt trait.

Après traitement.

Long terme(6mois).

1.Fortes

5

5

2.Pas très fortes

1

1

3.Fortes

5

5

4.Fortes

3

4

5 Fortes

4

4

6.Fortes

5

5

7.Fortes

4

5

8.Fortes

5

5

9.Très Fortes

4

5

10.Pas très fortes

2

2

1.6 Durée des crises.

Durée des crises avt trait.

Après traitement.

Long termes(6mois)

1.Brèves

5

5

2.S.O

S.O

S.O

3.Brèves

5

5

4.Brèves

3

4

5.Brèves

4

4

6.Brèves

5

5

7.Brèves

4

5

8.Brèves

4

4

9.Longues

4

4

10.S.O

S.O

S.O

Rq:S.O = Sans Objet(pas de crises ).

1.7 Limitations dans les activités de la vie journalière(A.V.J)

Limitat° A.V.J

Après traitement.

Long terme(6mois)

1.Très limité(e)

4

4

2.Très peu limité(e)

1

S.O

3.Moyennement limité(e)

5

5

4.Moyennement limité(e)

3

4

5.Très limité(e)

4

4

6.Très limité(e)

5

5

7.Moyennement limité(e)

4

4

8.Moyennement limité(e)

4

4

9.Très limité(e)

4

4

10.Très peu limité(e)

1

S.O

1.8 Limitations dans les efforts.

Limitat° efforts

Après traitement

Long terme(6mois)

1.Très limité(e)

5

5

2.Moyennement limité(e)

3

3

3.Très peu limité(e)

5

5

4.Très limité(e)

2

4

5.Très limité(e)

4

4

6.Très limité(e)

5

5

7.Moyennement limité(e)

4

4

8.Moyennement limité(e)

4

4

9.Très limité(e)

4

4

10.Très peu limité(e)

S.O

S.O

1.9 Respiration la nuit.

Respiration la nuit.

Après traitement

Long terme(6mois)

1.Réveillé svt + oppression

4

4

2.Pas de probl.

1 S.O

1 S.O

3.Réveillé svt + oppression

5

5

4.Pas de probl

5 S.O

5 S.O

5.Réveillé svt + oppression

4

4

6.Réveillé parfois + opp.

5

5

7.Réveillé parfois + opp.

5

5

8.Pas de probl.

S.O

S.O

9.Réveillé svt + oppression

4

4

10.Pas de probl.

S.O

S.O

1.10 Le matin.

Le matin

Après traitement

Long terme(6mois)

1.Dyspnée Svt

5

5

2.Pas de problèmes

S.O

S.O

3.Dyspnée parfois

5

5

4.Toux + dyspnée parfois

3

4

5.Dyspnée parfois

4

4

6.Dyspnée parfois

5

5

7.Dyspnée Svt

4

4

8.Pas de problèmes

S.O

S.O

9.Dyspnée Svt

5

5

10.Pas de problèmes

S.O

S.O

1.11 Crises d’allergies.

Crises d’allergies

Après traitement

Long terme(6mois)

1.Fréquemment

2.

4.

2.Jamais

1.

SO

3.Jamais

5.

5.

4.Fréquemment

3.

3.

5.Fréquemment

3.

4.

6.Continuellement

4.

4.

7.Fréquemment

4.

4.

8.Fréquemment

3.

4.

9.Fréquemment

4.

4.

10.Jamais

1.

S.O

1.12 Médicaments (puffs, aérosol,…).

Médicaments

Après traitement

Long terme (6mois)

1.Deux fois/js

1X/Js(3)

Stop(5)

2.Deux fois/js

1X/Js(3)

Stop(5)

3.Une fois/js

Stop(4)

Stop(5)

4.+ de trois fois/js

Stop(5)

Stop(5)

5.Deux fois/js

Stop(5)

Stop(5)

6.+ de trois fois/js

1X/Js(3)

Stop(5)

7.Trois fois/js

1X/Js(3)

Rarement(4)

8.Deux fois/js

Stop(5)

Stop(5)

9.+ de trois fois/js

1X/Js(4)

Stop(5)

10.Une fois/js

Stop(5)

Stop(5)

1.13 Réaction lors de fou rire.

Réaction (rire)

Après traitement

Long terme (6mois)

1.Quintes de tx + dyspnée pf

3

4

2.Pas de probl.

S.O

S.O

3.Dyspnée parfois

5

5

4.Quintes de tx + dyspnée svt.

2

4

5.Quintes de tx + dyspnée pf

3

4

6.Quintes de tx + dyspnée svt.

4

4

7.Quintes de tx + dyspnée pf

3

4

8.Dyspnée parfois

4

5

9.Quintes de tx + dyspnée svt.

3

5

10.Pas de probl.

S.O

S.O

1.14 Votre qualité de vie.

Qualité de vie.

Après traitement

Long terme(6mois)

1.Pas de vie normale

4

4

2.Pas certaines activités

3

4

3.Pas certaines activités

5

5

4.Pas de vie normale

3

4

5.Pas certaines activités

4

5

6.Pas de vie normale

4

5

7.Pas certaines activités

5

5

8.Pas certaines activités

4

5

9.Pas de vie normale

3

5

10.Pas certaines activités(effort)

4

5

1.15 Dernières questions pendant le traitement et après 10 semaines.

Questions

Après traitement

1.Avez-vous changé de literie ?

Oui/Non

2.Avez-vous déménagé ?

Oui/Non

3.Dosage+prise de médicaments .Changements ?

Oui/Non
Pourquoi ?

4.Stop cure de désensibilisation ?°

Oui/Non
Pourquoi ?

5.Avez-vous gardé votre animal de compagnie ?

Oui/Non

6.Etes-vous allé(e) en altitude ?

Oui/Non

7.Qualité de vie avec ce traitement ?

Je me sens mieux
J’ai l’impression de revivre
Pas de changement

Réponses :

Avez-vous changé de literie ? : Non (10X)

Avez-vous déménagé ? : Non (10X)

Dosage+prise de médicaments .Changements ? : Oui (10X)

Stop cure de désensibilisation ? : S.O (10X)

Avez-vous gardé votre animal de compagnie ? : Oui (8X) / S.O (2X)

Etes-vous allé(e) en altitude ? : Non (10X)

Qualité de vie avec ce traitement ? : Je me sens mieux (7X)
                                                   : J’ai l’impression de revivre(3X)

Conclusion deuxième partie. 

Nous avons envisagés 14 critères avec à chaque fois 10 réponses après traitement et 10 réponses long terme pour chaque critère.
Sur l’ensemble des critères nous avons donc pour « après traitement » 140 réponses.
Sur l’ensemble des critères nous avons donc pour « long terme » 140 réponses.
Nous avons parfois pour un critère donné une réponse (avant traitement) qui ne permet pas d’avoir de résultat après traitement, simplement parce que le problème ne se pose pas . Nous l’exclurons donc de notre analyse.

Partie : après traitement.
140 réponses.
31 réponses sans objet.
2 réponses sans efficacité après traitement. 

DONC : 140-31=109 réponses valables.

             2réponses sans efficacité è cela représente 1,83% du total.

DONC : 1,83% non significatif.

Partie : long terme.
140 réponses.
31 réponses sans objet.
0 réponses sans efficacité après traitement.

DONC : 140-31=109 réponses valables

            0 réponses sans efficacité è cela représente 0% du total.

DONC : 0% non significatif.

Nous pouvons conclure que les deux réponses non significatives dans la partie « après traitement » sont devenues significatives à long terme.

En effet la normalisation de l’état salutaire peut prendre plus de temps chez certains patients et il est bien connu que les réactions aux traitements sont différentes d’un patient à l’autre.

CONCLUSION.

Pour cette deuxième partie, nous pouvons au vu des résultats nous prononcer positivement quand à l’efficacité des manœuvres utilisées.

Pour tout renseignements complémentaire, s'adresser à :
Mario.Musolino
mariomusolino@skynet.be